séance d'acupuncture alpes de haute provence - Tao Attitude

Acupuncture Alpes de Haute Provence : Principes et bienfaits

Vous cherchez une solution naturelle et efficace pour vos maux de tête ou douleurs chroniques ? L’acupuncture, pratique ancestrale de la médecine chinoise, pourrait bien être la réponse que vous cherchez. Découvrons ensemble ses principes et ses bienfaits dans les Alpes de Haute Provence.

L’acupuncture est une pratique ancestrale qui tire ses fondements de la médecine chinoise. Elle participe des nombreuses techniques thérapeutiques de cette médecine traditionnelle. Toutefois, en occident, elle dispose d’une reconnaissance qui la place en position principale des outils de la médecine chinoise. En effet, cette approche ne trouve pas de correspondance dans la médecine moderne occidentale. Les pratiques de médecine manuelle comme le Tuina peuvent s’apparenter à la kinésithérapie ou à l’ostéopathie présents depuis le XIXe siècle. Par contre, l’esprit occidental a vu un véritable intérêt à l’étude et l’utilisation de cette pratique de l’acupuncture aux fondements solides. Aujourd’hui elle est validée par l’Organisation Mondiale de la Santé pour son efficacité à soigner diverses pathologies et douleurs. Elle reste utilisée et examinée partout sur le globe pour ses effets bénéfiques incontestables sur la santé physique et mentale.

Les origines et les fondements de l’acupuncture

L’évolution historique de l’acupuncture

Les origines de l’acupuncture remontent à plus de 2000 ans avant notre ère dans la Chine antique. Les premières mentions écrites sont contenues dans le Huangdi Nei jing (Classique interne de l’Empereur Jaune), vu comme la référence médicale chinoise ancienne. Au cours des âges, cette pratique a subi diverses adaptations et améliorations mais son idée fondamentale est demeurée inaltérée : guérir en restaurant la circulation harmonieuse de la vitalité.

Le mystère du Qi en médecine chinoise

C’est sur un principe essentiel de la médecine traditionnelle chinoise, le Qi, que se base l’acupuncture. Ce mot, couramment interprété comme « énergie vitale », représente une puissance invisible (comme un courant électrique) qui voyage dans notre organisme par des voies nommées méridiens. Ce système de méridiens, appelé réseau d’animation, parcourt la totalité de l’organisme. A l’image du réseau sanguin, il irrigue toutes zones, organes, membranes, tissus, os. L’énergie, le Qi, circule à travers des autoroutes (appelés les 12 méridiens principaux), des routes nationales, des routes départementales, communales, des chemins. Lorsque le Qi circule de manière libre et équilibrée, l’individu bénéficie d’une bonne santé. Par contre, un déséquilibre ou une obstruction de la circulation de l’énergie peut provoquer des maladies physiques ou psychiques. L’objectif de l’acupuncture est donc de rétablir cette libre circulation en stimulant certains points précis sur le corps.

Comment fonctionne l’acupuncture

Plus communément, l’acupuncture consiste en l’insertion de fines aiguilles sur des points précis du réseau d’animation. Ces points sont appelés « points d’acupuncture« . A notre époque, l’acupuncteur utilise des aiguilles à usage unique. Après avoir réalisé un bilan énergétique, le praticien en médecine chinoise va déterminer un principe de traitement. Les points d’acupuncture qu’il va choisir de poncturer lui permette de mettre en action son principe de traitement.

L’acupuncture et l’esprit chinois

Le terme de points d’acupuncture, largement utilisé, est une traduction inexacte de l’esprit chinois. En fait, le point d’acupuncture est « un terrier » ou « un puits », le méridien d’énergie est « une coulée ». Le terrier est un trou dans lequel habite un animal. La coulée, quant à elle, désigne la trace laissée par le passage de l’animal.

Si l’animal n’a jamais utilisé ce trajet, il n’y a pas de trace.  Cet élément est important dans la compréhension de l’efficacité de l’acupuncture. Il explique aisément pourquoi des individus ont des résultats rapides avec l’acupuncture, alors que d’autres ne semblent pas touchés par cette approche thérapeutique. Du coup, cet élément peut être à même de justifier la difficulté pour la science de démontrer l’existence des points d’acupuncture, des méridiens et l’efficacité de l’acupuncture.

« C’est en parcourant la voie que le chemin se trace ». Tao Te King

Petite poncture ou grande Poncture

Les termes de petite ou grande poncture ne définissent pas la longueur des aiguilles utilisées ou la profondeur à laquelle l’aiguille est insérée.

La petite poncture correspond à l’utilisation de l’acupuncture dans un cadre qui n’est pas celui de la médecine chinoise. Les points sont choisis de par leur localisation (proximité de la zone douloureuse) ou pour leur action spécifique. Le principe de traitement, propre au thérapeute formé à la médecine chinoise, est essentiel : une problématique de santé s’inscrit dans un environnement global de la personne qui est son terrain. On parle de petite poncture lorsque l’individu n’est pas pris dans sa globalité : l’acupuncture est alors utilisée en dehors du contexte qui permet sa véritable efficacité. Du coup, utiliser uniquement une part de la méthode réduit les possibilités de soulager la douleur ou la maladie durablement.

Un système de santé finement codifié

Depuis des millénaires, les points d’acupuncture ont été répertoriés, étudiés et codifiés selon leur utilisation. Certains points sont spécifiques pour valoriser la vitalité, d’autres pour agir sur les tendons, sur les os, sur la distribution du sang. J’ai eu l’occasion de discuter de certains de ces éléments avec un médecin qui venait me consulter. Sa surprise de découvrir un système médical aussi détaillé la mené à se former à la médecine traditionnelle chinoise. Aujourd’hui, il a quitté la médecine classique pour exercer la médecine douce.

L’application de l’acupuncture

Est ce que l’acupuncture est douloureuse?

Au cabinet Tao Attitude– Alpes de Haute Provence, on me fait souvent la remarque « je n’ai rien senti » ou « d’habitude l’acupuncteur qui me pique me fait mal ». J’ai eu l’occasion d’accompagner une jeune acupunctrice qui faisait mal à ses clients. Poser une aiguille est un geste technique, la poser de manière confortable relève d’une dimension d’écoute et de sensibilité. En règle générale, cela ne fait pas mal. Eventuellement, vous avez la sensation comme si un moustique vous avait piqué (mais sans la gratouille).

Le pouvoir de l’acupuncture

Nous avons vu que l’acupuncture fonctionne en stimulant des points spécifiques du corps. Ces points sont liés à divers organes, métabolismes et systèmes internes. Il a été montré que

– l’acupuncture détient un potentiel pour apaiser les souffrances chroniques. La stimulation des points déclenche la libération d’endorphines naturelles, ces ‘molécules du bonheur’, ayant un effet antalgique puissant.

– elle favorise le flux sanguin, dimension nourricière et récupérative de l’organisme

– de plus, elle atténue l’inflammation locale, contribuant ainsi à alléger la douleur.

– notre corps est un système en régulation permanente avec l’environnement extérieur. La maladie intervient lorsque le système ne parvient plus à maintenir l’homéostasie. L’aiguille devient le vecteur de régulation qui permet au corps de rétablir l’équilibre entre l’intérieur et l’extérieur.

– Par ailleurs, le choix judicieux du principe de traitement permet de valoriser les forces intérieures du malade pour engager l’autoguérison.

– Egalement, un praticien expérimenté peut utiliser l’aiguille comme transmetteur d’information pour donner au patient une information qui n’est pas détenue dans ses possibilités d’autoguérison. Il s’agit là de pratiques peu connues, qui sont utilisées chez Tao Attitude- Alpes de Haute Provence.

Cas spécifiques traités par acupuncture

L’efficience de l’acupuncture couvre une gamme impressionnante de souffrances . Les céphalées persistantes et les migraines trouvent souvent une consolation grâce à cette technique. L’arthrite rhumatoïde ou encore les troubles musculosquelettiques comme le mal de dos ou le syndrome du canal carpien peuvent également être allégés par l’introduction régulière d’aiguilles sur des points stratégiques. Même certaines pathologies plus complexes telles que la fibromyalgie ou l’endométriose ont présenté une amélioration notable après les séances d’acupuncture. Ainsi se profile un nouveau visage pour cette thérapie millénaire : celui d’un partenaire précieux pour notre santé.

Mon quotidien de thérapeute à Allemagne en Provence

Je reçois en consultation des personnes qui souffrent de mal de dos, maux de ventre, maux de tête, règles douloureuses, problème musculaire …, parfois depuis des années. Dès les premières séances, les problématiques s’allègent. Dans la plupart des cas qui ne relèvent pas d’une lésion corporelle, elles disparaissent ensuite. Pour les cas particuliers de lésion corporelle, l’acupuncture permet d’apporter du confort de vie.

Les témoignages et les études scientifiques

De nombreux témoignages et études scientifiques confirment l’efficacité de l’acupuncture. Des individus, jadis captifs de leur mal, attestent d’un progrès notable dans leur qualité de vie grâce à cette méthode ancestrale. Cette qualité de vie se présente sous la forme d’atténuation ou de disparition des douleurs et symptômes, mais également sous la forme d’une meilleure vitalité globale.

Des recherches conduites par des établissements renommés

Une enquête menée par le National Institutes of Health a montré que l’acupuncture peut atténuer la douleur persistante jusqu’à 50%. Une autre investigation publiée dans le Journal of Pain a conclu que les bienfaits de cette thérapie peuvent se maintenir plusieurs années après la fin du traitement.

Ces conclusions représentent un véritable rayon d’espoir pour ceux qui endurent quotidiennement et cherchent désespérément une alternative non invasive et sans effets secondaires indésirables.

Le choix de cette approche alternative

Est-ce que la douleur chronique, la maladie a pris le dessus sur votre vie ? Opter pour l’acupuncture comme alternative peut sembler audacieux, mais cette décision est loin d’être absurde.

Cette méthode ancestrale chinoise présente une perspective holistique du corps humain et se concentre à restaurer l’équilibre énergétique perturbé par les maux ou la souffrance. Elle se distingue des soins conventionnels par son approche unique qui vise non seulement à apaiser les symptômes, mais également à traiter leur origine.

La prise en compte de l’individu dans sa totalité, tant sur le plan physique que psychologique, représente un autre avantage significatif de cette thérapie. L’expert en acupuncture réalise un bilan précis et individualisé permettant d’ajuster le soin aux nécessités particulières de chaque personne.

A contrario des médicaments qui peuvent engendrer des effets secondaires non souhaités, l’acupuncture est généralement bien acceptée et comporte peu de dangers lorsqu’elle est effectuée par un professionnel compétent.