ET SI LA SPIRITUALITE N’ETAIT QU’UN RÊVE ?

Et si la spiritualité n’était qu’un rêve ?

Le rêve d’une part de nous qui n’est pas encore parvenue à l’incarnation,

une part de nous (notre âme) détentrice de potentialités que notre corps, notre dimension incarnée ne peut pas encore porté, révélé parce que l’humanité dont nous faisons partie est encore jeune dans son expérience de vie,

Parce que si elle a su extérioriser une 1ère impulsion de vie, elle n’a pas encore su extérioriser la 2ème impulsion de vie.

  • La 1ère impulsion de vie, c’est celle du printemps, celle de la conquête extérieure de son environnement.
  • La 2ème impulsion de vie permettra d’incarner et de révéler l’impulsion de l’été, dimension de chaleur et de relation à son environnement.

Mais cette impulsion est également un flux de vitalité qui doit se répandre à travers le corps et la psyché, à travers des centres nerveux et énergétiques. Pour l’instant, cette mécanique énergétique, physiologique n’est pas en place.

le Ciel Antérieur

Elle nécessite un travail spécifique, corporel tout autant qu’énergétique et spirituel, pour ouvrir notre corps notre être, orienté vers une expression extérieure.( la médecine du Tao)

Alors ce monde intérieur, non incarné, éthéré, céleste pourra évoluer vers une naissance terrestre.

Ce monde, cet espace éthéré, les Taoïstes l’appellent « le Ciel Antérieur » (antérieur à la naissance, par opposition au « ciel postérieur », lieu de vie et d’incarnation).

La vie spirituelle, ou spiritualité, qui peut avoir lieu avant cet instant de naissance terrestre pourrait être comparé au subconscient, au monde du rêve. Cependant ce monde intérieur, céleste, spirituel, n’est pas encore la réalité.

Il est la promesse d’une réalité, il est le stade de la chenille et de son rêve d’être papillon. Il est peuplé de lumières, d’esprits bienveillants mais il n’est que le monde de la chenille. Dans ce monde se mélangent nos illusions personnelles ainsi que collectives et nos rêves de réalisation du papillon que nous serons. Dans ce monde, nous ne serons toujours que des chenilles remplies de rêves et de promesses, attendant le jour de la naissance.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.